Que se passe-t-il après avoir finalement arrêté de fumer ?

En tant qu’humains, nous pensons souvent à ce qui va arriver après avoir abandonné une mauvaise habitude ? Voyons cela d’une manière approfondie dans le cas du tabagisme. Les avantages qu’une personne peut tirer d’une expérience pareille sont basés sur le temps qui s’écoule après qu’un fumeur a cessé de fumer :

Que se passe-t-il 20 minutes après avoir arrêté ?

Fumer provoque généralement une hypertension artérielle qui nuit au cœur car elle augmente le risque de crise cardiaque. Mais dès que la plupart des gens cessent de fumer, le risque diminue et leur niveau de pression artérielle devient normal.

Pendant les 10 heures suivantes

Le niveau de monoxyde de carbone dans votre corps diminue de moitié après les 10 premières heures d’abandon du tabac. Le monoxyde de carbone est l’un des principaux polluants qui produit des effets néfastes sur vos compétences cognitives et votre santé en général. Alors que l’oxygène est l’une des substances les plus vitales qui sont nécessaires à notre survie. Un taux élevé de monoxyde de carbone réduit l’absorption de sang par les poumons, ce qui peut donner naissance à de graves problèmes. Vos niveaux d’énergie augmenteront proportionnellement à la diminution du niveau de monoxyde de carbone après avoir cessé de fumer.

24 heures après avoir arrêté de fumer

Ne pas fumer pendant 24 heures est un exploit extraordinaire pour tout fumeur à la chaîne ! Cela lui donne plus de volonté pour terminer son expérience. Il ressentira également moins de fatigue après l’exercice d’un effort physique et verra sa respiration se ralentir et sa récupération se faire plus rapidement.

Après 48 heures

En nous approfondissant sur les 48 premières heures, nous nous permettons de parler d’une expérience totalement nouvelle pour la personne qui cesse de fumer. Parce que maintenant la nicotine est éliminée de son corps et les effets secondaires désagréables tels que l’irritabilité, les maux de tête, les maux d’estomac, les frissons et parfois les vomissements que le manque de nicotine ressenti peut provoquer, disparaîtront.

Après 2 semaines ?

Vous remarquerez que votre santé globale va s’améliorer. Votre circulation reviendra à la normale et vous remarquerez que d’autres problèmes tels que la guérison lente, les pieds froids, des difficultés à respirer et les symptômes de la maladie vasculaire périphérique (PVT) vont diminuer.

Après 1 an ?

Selon le CDC (Centers for Disease Control), on estime que 443 000 décès, soit près d’un décès sur cinq, chaque année aux États-Unis sont dus à des maladies cardiovasculaires. Si vous arrêtez de fumer pour une année, le risque de crise cardiaque est réduit de moitié.

Après 10 ans ?

Après avoir minimisé le risque de crise cardiaque, votre fantastique habitude de ne pas fumer permet de réduire de moitié le risque de cancer du poumon. Le CDC indique également que 80% de tous les décès par cancer du poumon chez les femmes et 90% de tous les décès par cancer du poumon chez les hommes sont dus au tabagisme.

Après 15 ans ?

Une fois ce temps écoulé, l’ex fumeur mène une vie saine, comme si il n’avait jamais fumé. Et toute la douleur et l’agonie qu’il avait subi lorsque il avait cessé de fumer lui a permis une vie saine, longue et sans tabac.